Evènements

Le Forum Economique Breton 2021

FEB 2021

En cette rentrée de Septembre 2021, nous étions présents à la deuxième édition du Forum Economique Breton à Saint Malo qui s’annonce être un temps fort de toutes les rentrées.

Pour cette seconde édition, le maître mot était « à la relance » et comment s’employer à cette tâche. Les deux journées ont donc rassemblé un grand nombre de chefs d’entreprises et de décideurs Bretons afin de mettre en avant les initiatives de chacun et de tous ensemble, réfléchir à la thématique de la relance.

Les sujets les plus abordés auront étés la situation économique post-covid notamment avec la pénurie des matières premières, le bilan plutôt positif des entreprises Bretonnes et le sujet de la transition énergétique.

La situation économique Bretonne Post-Covid

La Bretagne, la région de France qui a le moins souffert de la crise économique.

Selon la Banque de France qui a interrogé plus de 1 200 entreprises sur le territoire, les prévisions pour le début d’année sont favorables, avec une progression des chiffres d’affaires de 6% de croissance de plus que prévu. Elle indique aussi que le niveau de défaillance des entreprises est 40% inférieur à celui d’avant crise.

 

Mais quelles explications à ce bilan positif par rapport aux autres régions ?
 

Selon Hervé Kermarrec, président du MEDEF Bretagne :  « En Bretagne, on produit local, on consomme local, c’est notre culture. Les Bretons ont cette capacité de travailler ensemble pour former un consensus, c’est la force de la Bretagne »

 

A ce bilan positif s’accompagne aussi des problématiques qui sont apparues avec la crise et que cette dernière a exacerbé. C’est le cas de l’approvisionnement en matières premières qui n’épargne pas les entreprises Bretonnes et les difficultés de recrutement, de formations et d’attractivités. A travers ces deux problématiques notables s’accompagnaient d’un sujet phare, celui de la transition énergétique.

 

La transition écologique

Toutes personnes ayant assistées aux deux jours du FEB 2021 pourront dire que la transition énergétique était au cœur de ce forum. Selon Marc Brière, Président du directoire d’Arkéa Capital « Les entreprises qui veulent être conquérantes dans 10 ans doivent engager une transition énergétique ».

Loïg Chenais-Girard, président de la Région, a des objectifs pour la région Bretagne et pense : « qu’il faut embarquer les citoyens sur la transition énergétique de notre territoire ».


Un point assez fort sur cette transition que réside dans l’acceptabilité des citoyens pour engager les entreprises dans leurs transitions. Un sujet très fort pour GwenneG qui s’engage dans les projets à impacts sur le territoire grand ouest, avec notamment, la plus grande centrale solaire d’Ille et vilaine. Celle-ci a été financée en majorité par les habitants de la commune. 

 

Autre projet concernant le parc expérimental hydrolien dans le golfe du Morbihan financé en majeur partie par les acteurs locaux du département.


A Karim Essemiani de conclure « La crise a permis de donner du sens à l’épargne des investisseurs, qui souhaitent s’impliquer en local. Il faut maintenant engager les citoyens, les élus et les sociétés d’exploitation pour réussir la transition énergétique de notre territoire . »

Écrire un commentaire