Promoteurs immobilier | Rennes

Promoteur immobilier : comment financer son projet immobilier ?

La plateforme de financement GwenneG accompagne le promoteur immobilier sur son projet en financement pour un montant compris entre 100 000 € et 8 millions €. Dans cet article, découvrez les différentes étapes pour financer un projet immobilier.

Les modalités de financement pour un promoteur immobilier

  • Obligations non convertibles en actions : le financement est non dilutif
  • Le taux d’intérêt se situe entre 6 et 12 % 
  • La durée du financement est entre 12 à 48 mois pour le promoteur immobilier
  • Le remboursement se réalise en In Fine (capital et intérêts) 
  • Possibilité de remboursement anticipé sans frais 
  • Quasi-fonds propres déclenchant un effet levier en dette bancaire
Projets immobiliers
La diversité des projets sur la plateforme GwenneG

Le processus de financement pour un promoteur immobilier

La première étape du processus de financement de GwenneG consiste à échanger avec le promoteur immobilier pour comprendre son besoin de financement. L’équipe GwenneG va alors analyser et constituer un dossier avec toutes les informations et documents nécessaires (Due Diligence, voir ci dessous) transmis par le promoteur. 

Si le projet est validé , GwenneG propose un taux d’intérêt et une durée d’investissement en accord avec l’entreprise . Après la levée de fonds, GwenneG paramètre et suit les remboursements.

Détails Due diligence

Comment un investisseur finance le projet d'un promoteur immobilier ?

Un investisseur peut être une personne physique majeure ou une personne morale ayant un profil investisseur validé sur GwenneG.

Pour financer un projet dans l’immobilier, il faut créer un compte sur la plateforme GwenneG en complétant un questionnaire investisseur et fournir l’intégration des pièces justificatives. Une fois le profil validé par un conseiller GwenneG, vous pourrez souscrire aux projets obligations immobilières.

En investissant dans un projet immobilier, l’investisseur souscrit à des obligations non convertibles. Un contrat d’émission obligataire est mis en place avec l’entreprise et il sera remboursé de son investissement, capital et intérêt selon les modalités. A noter que les intérêts sont soumis aux