Crowdfunding

Comment déclarer ses intérêts issus de l’argent prêté en crowdfunding ?

Depuis le 13 avril 2017, la tant attendue campagne de déclaration des revenus 2016 est belle et bien ouverte. Comme tous revenus, vos intérêts issus de l’argent prêté à des entreprises via une plateforme de Crowdfunding sont soumis à fiscalité et doivent être déclarés.

 déclaration

Si vous ne souffrez pas de phobie administrative mais ne savez pas comment déclarer vos revenus issus du Crowdfunding, nous sommes là pour vous aider !

 

La déclaration en ligne de ses impôts :

La loi de finances pour 2016 rend la télédéclaration des impôts obligatoires pour certains usagers. En faites-vous partie ?

 

La décélération des impôts en ligne est obligatoire pour :

  • Les contribuables dont le revenu fiscal de référence dépasse 40 000€

(Si vous ne disposez pas d’accès internet dans votre résidence principale, ou si vous ne savez pas vous en servir, vous pouvez utiliser le formulaire papier pour souscrire vos déclarations.)

 

Au bout de 2 manquements consécutifs à l’obligation de télédéclaration une amande de 15€ sera appliquée.

 

La deadline de votre déclaration :

Sur internet :

Ouverte le jeudi 13 avril 2017, elle se clôture :

  • Le Mardi 23 mai 2017 à minuit pour les départements n° 1 à 19
  • Le Mardi 30 mai 2017 à minuit pour les départements n° 20 à 49
  • Le Mardi 6 juin 2017 à minuit pour les départements n° 50 à 974/976

 

Par papier :

Ouverte aussi le jeudi 13 avril 2017, la date limite de dépôt est fixée au Mercredi 17 mai 2017. La déclaration de revenus doit être adressée à votre centre des finances publiques.

 

La déclaration des intérêts perçus de vos prêts :

Auparavant, les intérêts perçus de vos prêts devaient être déclarés sur la déclaration de revenus 2042 / catégorie « Produits de placement à revenu fixe ».

Désormais, une nouvelle ligne dédiée à fait son apparition dans votre déclaration : «  Intérêts des prêts participatifs »

 

Pour les intérêts perçus des prêts en Crowdfunding :

  • Le prêteur est soumis aux prélèvements sociaux de 5%
  • Il est imposé au barème progressif de l’impôt sur le revenu sous déduction d’un prélèvement à la source de 24%.
  • Pour les « petits investisseurs », il est possible d’opter pour un taux forfaitaire de 24% lorsque le montant total des intérêts perçus par le foyer fiscal n’excède pas au titre d’une année 2 000€.

 

Les cases à remplir pour cette déclaration :

 

  • En case 2 TT : c’est à cette case que doivent apparaître l’ensemble des intérêts perçus en 2016 en rémunération de prêts participatifs et ce quelle que soit l’année de l’investissement.
  • En case 2 TR : les intérêts des placements à revenu fixe, comme les livrets bancaires, sans les intérêts bruts des prêts participatifs.
  • En cases 2 FA et 2 CG : les intérêts bruts des prêts participatifs et des autres placements en cas d’option à 24%.
  • En case 2 BH : tous les intérêtsbruts des placements à revenu fixe y compris ceux des prêts participatifs (sauf option à 24%).
  • En case 2 CK : l’acompte fiscalportant sur tous les intérêts des placements à revenu fixe, y compris ceux des prêts participatifs (sauf dispense).
  • En case 2 TU : les pertes à déduire des intérêts des prêts participatifs.

Et voilà ! Le tour est joué !

Écrire un commentaire