Veille économique bretonne

​Klaxoon fait du bruit en cette fin d’année

La levée de fonds qui soulève une question : Klaxoon ou Klaxoon ?

​Klaxoon, la levée de fonds qui soulève des questions

Si vous travaillez dans un bureau, vous avez sans doute récemment entendu quelqu’un se demander à haute voix « Diantre, qu’est-ce donc que Klaxoon ? Ou Klaxoon ? Je ne sais pas comment ça se prononce au fait… »

Ne sachant s’il s’adressait à vous, vous n’avez probablement pas osé lui répondre. Mais la remarque avait déjà fait son œuvre et vous êtes désormais en proie à cette insoutenable interrogation.

Mais qu’est-ce donc que Klaxoon et pourquoi fait-il autant de bruit ?

​Klaxoon, la levée de fonds qui soulève des questions

Présentation et actualités

Klaxoon est une start-up rennaise qui se propose de rendre plus interactif le processus d’apprentissage sous toutes ses formes. En clair, Klaxoon veut sonner le glas des échanges inintéressants et improductifs en facilitant la prise de participation. Et elle est bien partie pour réussir puisque depuis sa création en 2014, elle a obtenu de nombreux prix tels qu’un « CES Innovation Award », le Grand Prix « LearnInnov » pour la meilleure innovation pédagogique ou encore une Médaille d’Or « ITNight, la nuit de l’entreprise numérique ». Et compte aujourd’hui plus de 100 000 utilisateurs dans plus de 100 pays.

La start-up à récemment fait parler d’elle en levant 5 millions d’euros auprès d’investisseurs dont deux américains ; Wind et White Star Capital. Ce qui est assez rare pour être souligné. L’ambition derrière cette levée de fonds est d’accélérer le développement à l’international et la poursuite des cycles d’innovation (ce qui est dans la nature même d’une start-up).

Employant déjà 100 personnes, Klaxoon prévoit d’ailleurs d’en recruter 50 supplémentaires pour se concentrer sur l’exportation de son innovation sur le territoire nord-américain.

Qu’est-ce que leur offre ? Quel problème et quelle solution ?

Vous l’avez sûrement déjà lu ou entendu mais un projet se doit de répondre à un problème.

Ici, le problème identifié par Klaxoon est la passivité imposée aux auditeurs lors des « réunions » (on ne parle pas de cours magistraux sans raisons, mais c’est un autre sujet). Et donc, la difficulté d’intéresser ou de maintenir l’intention de ces derniers. Ce qui se traduit généralement par une perte de temps pour les auditeurs mais aussi les orateurs.

Ainsi, Klaxoon offre une nouvelle manière d’interagir en groupe : cours, réunions, formations, quizz, sondages, brainstormings ou stages. En des termes plus spécifiques, Klaxoon permet la conversation (et non plus seulement une relation d’émetteur-récepteur) avec un feedback rapide et constant ainsi que de nouvelles possibilités d’interactions pour les formateurs ou orateurs. Le tout en restant simple, coloré et ludique.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Et enfin, la réponse à la question que tout le monde se pose : comment ça marche ?

Le produit proposé par Klaxoon prend la forme d’un petit boitier auquel les participants se connectent grâce à leur smartphone, tablette ou ordinateur. Sans que cela nécessite de connexion internet puisque le boitier agit comme un intranet. Et sans que l’installation d’une application ou d’un logiciel ne soit requis. Enfin, il est conçu pour être transporté et donc vous accompagner dans tous vos périples. Le slogan de Klaxoon étant même « apprendre à chaque instant ».

​Klaxoon, la levée de fonds qui soulève des questions

En fait, tout passe par le boitier qui ne dispose que d’un seul bouton : on/off. La simplicité est au cœur du concept, tout comme la rapidité d’installation ou encore la création de contenus. Klaxoon promet d’ailleurs que leur création ne laissera pas le temps à votre café de refroidir.

De base, le boitier peut accueillir 40 connexions. Ce chiffre peut cependant monter à 1 000 avec le « Klaxoon Cloud » et par la même occasion faire de votre présentation une présentation internationale !

Bon, dans l’absolu, les power points ont encore de beaux jours devant eux (500 millions d’utilisateurs tout de même) mais Klaxoon propose une alternative viable et originale ; une nouvelle façon de penser et d’organiser les réunions de groupe. Et c’est ça le plus important. Outre le fait que, pour le coût, le marché est vaste.

 

Pour la prononciation par contre, je n’ai aucune réponse à apporter. Mais vous pouvez toujours les appeler pour vous renseigner davantage : ici

Écrire un commentaire