Crowdfunding

D’istribilh, brasserie de bières bretonnes

d'istribilh-bière-bretonne

d'istribilh-logo

©D’istribilh

La bretagne est considérée comme la troisième région brassicole. La bière a le vent en poupe et tous les chemins de la bière semblent mener au finistère, souligné par l’émergence de quelques petits sanctuaires voués au culte du malt, tel que la brasserie du pied de biche, ou encore la brasserie du bout du monde

Parmis les brasseurs bretons, l’un d’entre eux a retenu notre attention, notamment pour son buzz crée lors de sa campagne de financement participatif, qu’il a brillamment réussie.

L’histoire de D’istribilh

Gwenolé Ollivier est le fondateur de la brasserie bretonne D’istribilh qu’il a été créé à Lestevenoc, en 2013 dans un hangar agricole de production laitière familiale.

Gwenolé Ollivier, a d’abord étudié la viticulture avant de se diriger en étude d’oenologie en Suisse,  afin de travailler dans différents domaines viticoles en France mais aussi en Nouvelle Zélande. Son amour pour la terre Bretonne a eu raison de lui, il a décidé d’y revenir et d’y mûrir son projet.

Après avoir été responsable de qualité gustative chez lancelot, la brasserie du Morbihan, qui lui a permis d’être formé dans le domaine de la bière, Gwenolé Ollivier monte sa propre brasserie, afin d’y réaliser sa fameuse bière bretonne.

d'istribilh-bière-bretonne

©D’istribilh

 

D’istribilh, une bière artisanale et local

D’istribilh a produit 3 bières depuis le début de l’année 2014. Gwenolé réalise des bières bio véritables avec une fermentation naturelle comme un savoir-faire ancestral comme le font si bien les Anglais. Si pour l’instant les matières premières viennent de divers horizons, le nouveau défi de Gwenolé est de fabriquer les bières avec des matières premières bretonnes, en faisant pousser du houblon et de l’orge bio à Plougastel, afin de privilégier l’économie locale et profiter des richesses de nos terres de l’ouest.

distribilh-bière-fresk

©D’istribilh

Une campagne de financement au parfum de houblon

L’objectif de cette campagne a été de pouvoir satisfaire les demandes grandissantes des amateurs de bières. Le manque de matériel freinait les ambitions de la brasserie bretonne. Gwenolé a donc lancé une campagne de financement participatif sur le site Ulule, ce qui lui a permit d’acheter une cuve et le matériel nécessaire à la production de la boisson fermentée. Une campagne de crowdfunding financée par 783 généreux contributeurs, D’istribilh a atteint 268% de sa recherche de financement de départ et a récolté exactement de 25 515 €, des chiffres qui, comme la bière, font tourner la tête. De quoi lancer les prochaines gammes de bières made in D’istribilh.

 

Si vous souhaitez visiter la brasserie bretonne D’istribilh, Gwenolé vous y accueillera chaleureusement. L’adresse 5, Lestevennok 29260 Plouider.

Le site de la Brasserie bretonne D’istribilh

Page facebook de D’istribilh

 

Écrire un commentaire